EUR/USD Prévision Fondamentale pour le 18 Janvier 2017

Celle d’hier a été une journée à la recherche de la livre sterling et du dollar: la livre a en effet gagné du terrain sur tous les fronts alors que le billet vert, en revanche, a perdu du terrain sur tous les fronts. Cette combinaison a également infecté l’euro contribuant à donner à la monnaie de la poussée dont elle ressentait le besoin et a finalement poussé l’EUR/USD au-delà de la région des 1,0600 $ et jusqu’au-delà des 1,0700 $, où il est resté pour un court laps de temps. Au moment de l’écriture la paire se négociait juste en dessous de ce seuil, mais semble encore avoir quelque chose à donner.

Après que le Premier ministre britannique Theresa May a précisé que la sortie du Royaume-Uni de la zone euro sera nette, le climat de préoccupation mondiale semble en quelque sorte soulagé provoquant le retrait des capitaux du marché du dollar, considéré comme un refuge dans les périodes à haut risque, en faveur des actifs à haut risque tel que les actions. Cela a contribué à l’affaiblissement de l’USD et, apparemment, le fait qu’il y est de la clarté sur les procédures de Brexit a en quelque sorte aidé, même la zone euro. S’il y a quelque chose que les marchés détestent est le climat d’incertitude ; lorsque le tableau commence progressivement à se défaire, même si le scénario devait apparaître à certains égards négatifs, les marchés ont toujours tendance à s’apprécier : c’est ce que nous avons observé hier. Un Brexit complet pourrait avoir un impact sur le commerce avec la zone euro, mais le fait que maintenant tous les deux ont été légèrement plus clairs sur la procédure, a contribué à calmer les esprits des investisseurs, et nous avons donc vu une hausse de la paire forex qui va probablement s’étendre à la région des 1.0850.

Dans le reste de la journée, nous n’attendons pas de rapports économiques importants de la zone euro, mais des États-Unis, au cours de la séance de New York, nous aurons l’indice des prix à la consommation et l’indice de base des prix à la consommation. Ces derniers chiffres sont étroitement surveillés puisque des données positives peuvent être vitales pour la poursuite de la trajectoire de croissance des taux d’intérêt par la Fed dans un avenir proche.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *