Or, Prévision Fondamentale pour le 30 décembre 2016

Jeudi les prises de bénéfice de fin d’année, les actions de couverture courte et les achats spéculatifs ont continué à soutenir le marché des contrats à terme d’or à échéance en février, générant un momentum haussier suffisamment fort pour continuer aussi vendredi au début de la journée.

Sur le graphique journalier intermédiaire la tendance est toujours baissière, mais le marché, depuis le 14 février lorsque la Fed a augmenté de 25 points de base les taux d’intérêt pour la deuxième fois en 10 ans, a montré une certaine résistance. L’action de prix courant latérale haussière suggère que la hausse des taux a été entièrement actualisée dans le prix du marché et que les traders commencent à se positionner compte tenu de l’inauguration de la présidence Trump du 20 janvier et d’une éventuelle nouvelle augmentation des taux d’intérêt avec la réunion de la Fed la semaine prochaine.

Les traders professionnels sont conscients du fait que la Fed ne peut pas réellement produire trois hausses de taux au cours de 2017. Il y a un an, la Fed a prédit au moins quatre hausses de taux d’ici la fin de 2016, mais l’année a pris fin avec juste une intervention.

L’action de prix de cette semaine met en évidence la relation spéciale qui lie l’or aux rendements des titres du Trésor américain. L’année 2017 devrait pas faire exception. Les contrats à terme sur l’or à échéance en février se déplaceront probablement à la hausse jusqu’à ce que les investisseurs dans les titres du Trésor ne décident pas d’augmenter à nouveau les taux d’intérêt, ce qui difficilement se produira avant le 6 janvier – après la publication des données sur des bulletins de paie des secteurs non agricoles aux États-Unis.

Des chiffres positifs pourraient créer les conditions pour la première hausse des taux par la Fed du 2017, à mettre en œuvre en janvier ou mars. Cette première réaction de la banque centrale américaine déterminera probablement le ton du marché de l’or dans le reste de l’année.

Essentiellement, les traders haussiers en or devraient tirer des profits du rallye jusqu’à ce qu’ils aient du temps, parce que si Trump suivra son programme et l’économie devait commencer à croître en raison des réductions d’impôts, des changements réglementaires et à une augmentation des dépenses publiques, le rallye pourrait être de courte durée, laissant place à une action baissière.

En ce moment, l’or teste la zone des 50% -61.8% ($ 1157,30 $ -1,165,00) de la cassure baissière d’un plus haut du 5 décembre à 1,190.20 $ au plus bas du 15 décembre à 1,124.30 $. Il est un mouvement de prix tout à fait normal. La prochaine zone cible coïncide avec 1180,20 $ -1.193,40$.

En ce qui concerne les données économiques de jeudi, le rapport hebdomadaire sur les nouvelles demandes d’allocations au chômage aux Etats-Unis se situait à 265.000 unités, par rapport à l’attendu de 277.000 et les 275.000 de la semaine précédente. Déçoivent les données sur la balance commerciale à -65,3 milliards par rapport aux -61,5 milliards attendus. Supérieures aux attentes sont les données préliminaires sur les stocks des grossistes de 0,9%, avec un impact négatif sur le dollar américain.

Vendredi, les traders auront une chance de réagir au dernier rapport sur le PMI de Chicago, qui devrait diminuer de 57,6 à 56,5.

Published by

James Hyerczyk

James A. Hyerczyk has worked as a fundamental and technical financial market analyst since 1982. His technical work features the pattern, price and time analysis techniques of W.D. Gann.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *