Prévisions de pétrole brut, 19 janvier 2017, Analyse technique

Pétrole brut léger

Mercredi les marchés du pétrole brut léger montrent une baisse importante en attendant les données sur les stocks pétroliers attendues pour aujourd’hui. Le niveau des 50,50 $ agit comme un soutien important, alors nous croyons qu’il puisse représenter une sorte de barrière pour les vendeurs, mais dans le cas d’une cassure en dessous de ce niveau le marché va commencer de nouvelles baisses. Pendant ce temps, nous pensons que les rallyes seront vendus puisque le marché commence à montrer des signes d’épuisement. Cela dit, les achats seront presque impossibles, étant donné que l’offre excédentaire devrait persister sur le marché du pétrole et, bien sûr, les pays de l’OPEP ont déjà montré dans le passé de ne pas respecter les réductions des extractions.

Brent

Mercredi, les marchés du Brent, après avoir tenté un rallye, en inversant le cours autour du niveau des 56 $, impriment une bougie très négative. Vous pourriez vérifier directement à partir de l’étoile filante de la session de mardi, que nous serions déplacés à la baisse, et maintenant il semble que le prix du combustible tente d’atteindre le niveau des 53,50 $; mouvement qui pourrait être exacerbé dans le cas où les données sur les stocks de pétrole brut étaient extrêmement faibles.

Le cours du dollar américain, en général, a une influence significative sur les marchés des matières premières et ne sera pas différent dans ce cas. Si nous cassions en dessous du niveau des 53 $, le prix du pétrole pourrait ouvrir la voie au niveau des 50 $. Les rallyes seront vendus, puisque le niveau supérieur des 57 $ représente une forte pression à la baisse. Nous n’avons aucun intérêt à l’achat du combustible, même si nous reconnaissons que le marché aura du mal à commencer à la baisse. L’OPEP cherchera à exercer sa force dans cette situation, mais la réalité montre que les États-Unis et le Canada ne sont pas affectés. Les deux pays poursuivront leur forage, en versant leur offre sur le marché, ce qui conduit à une situation de saturation. Le renforcement du dollar américain, rendra encore pire le scénario.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *